Les ruines du palace sont à seulement quatre kilomètres au nord de Zanzibar ville, à quelques pas de la plage locale. Le palais est nommé d'après son ancien propriétaire, un Arabe de la tribu Al-Marhuby. Le palais a été construit par le sultan Barghash, le troisième sultan arabe de Zanzibar qui régna entre 1880 et 1882. Le sultan Barghash utilisa le palais pour abriter sa femme et jusque près de 100 concubines, alors que lui-même vivait dans un palais séparé à Zanzibar Town. Le palais de Maruhubi a été détruit par un incendie en 1899, laissant quelques ruines y compris les grandes colonnes de pierre qui soutenaient autrefois un grand balcon en bois qui contournait l'étage supérieur. Dans l'ancien établissement de bains de style persan, les salles de bains séparées pour femmes et la principale salle de bain du sultan peuvent encore être visitées. Les terrains possèdent des arbres, de vastes zones de pelouse, et des réservoirs d'eau d'origine maintenant envahis par des nénuphars et des arbres à grande mangue autrefois importés d'Inde. Lors de votre visite, il ne sera pas difficile d'imaginer le jardin magique où l'élite royale divertissait ses hôtes.