Elle fut construite vers 1880 et se trouve à environ 20 kilomètres au nord de Stone Town. Reliée à une grotte et connectée à la cote localisée a 2km plus loin, elle fut un point de transit important pour la vente d’esclaves capturés et revendus à l’étranger vers 1873 tout particulièrement au Moyen-Orient. Entre 1880-1905, la Chambre des Esclaves fut utilisée comme lieu de dissimulation de traite humaine attendant son exécution. Elle est une cellule de forme carrée souterraine qui fut façonnée sur une roche corallienne, avec un toit par-dessus. La zone est entourée de variété d'arbres indigènes tels que l’arbre à pain, le Ramboutan et d’autres arbustes parfumés. La chambre fut construite par Mohammed Bin Nassor Al-Alwi, un marchand d'esclaves prospère, dans le but de stocker ses esclaves. Les bateaux de Bagamoyo de Tanzanie continentale déchargeaient leur cargaison humaine sur une plage isolée, séparée de la principale plage de Mangapwani par des affleurements de corail rocheux. Le chemin de terre menant à la Chambre des esclaves existe encore aujourd'hui.